mardi 17 février 2009

comme si ... / como si ...

Aujourd'hui je veux te dire, ma fille, quelque chose d'intime. Je veux t'avouer ce que je ressens déjà depuis pas mal de temps. Je veux te déclarer mon amour maternel :
Je t'aime.
Mais je t'aime tellement fort et le lien qui nous unie je le sens tellement unique que j'ai tendance à oublier que tu n'es pas née de moi.
J'ai tendance à oublier qu'une femme quelque part, pas très loin, pense à toi tous les jours, une femme à qui certainement tu lui manques tous les jours. Oui, dans ton histoire, une femme que nous ne connaissons pas, pense à toi et t'aime en silence, chaque jour, chaque nuit.
Quand j'y pense, j'ai honte de ma félicité mais c'est ainsi. Tu es notre fille et c'est cette femme là qui nous l'a permis. C'est elle, avec son désespoir qui nous a permis d'être une famille heureuse.
Aujourd'hui j'ai envie de te dire que je t'aime comme si tu étais née de moi.
Un autre jour, plus tard, je t'expliquerai cette histoire, la tienne, que tu devras accepter telle quelle et j'espère que tu l'accepteras et apprendras a vivre avec.

Hoy quiero decirte, hija mía, algo íntimo. Quiero hablarte de lo que siento por tí desde hace ya algun tiempo. Quiero declararte mi amor materno :
Te quiero
Pero te quiero tanto y el lazo que nos une lo siento tan único y fuerte que tengo tendencia a olvidar que no has nacido de mí.
Tengo tendencia a olvidar de que una mujer en alguna parte, no muy lejos, piensa en tí cada día y cada noche y quien ciertamente te hecha de menos. Es una mujer que no conocemos pero que te quiere en silencio.
Cuando pienso en ello, nuestra felicidad me avergüenza, pero así es la vida. Tu eres nuestra hija y esta mujer es quien nos lo ha permitido. Ella y su desespero nos permitieron ser una familia feliz.
Hoy quiero decirte que te quiero como si hubieras nacido de mí.
Otro día, más tarde, te explicaré tu historia, que tendras que aceptar tal cual y espero que sepas aceptarla y convivir con ella.

13 commentaires:

nadège, olivier et Jean a dit…

qu'il est difficile de penser à cette mère de ventre qui doit être triste (ou peut être pas) et nous ressentir autant maman : c'est vraiment le miracle de l'adoption

sonia a dit…

c''est vraiment très beau ce que tu laisses à ta fille comme témoignage, j'espère aussi qu'elle saura accepter son histoire

bisous
sonia
http://tranches.de.vie.de.sonyboy.over-blog.com/

admin a dit…

que bonito texto, lo leo antes de irme a dormir y me voy con el corazon palpitando...
precioso
besitos
cuca

Anne89 a dit…

tes mots sont toujours très beaux...

Besos

María José a dit…

Hola Fran, que guapa está Carlota y que bonito lo que le has escrito.
Un abrazo enorme.
maría josé y anyelina

Anonyme a dit…

Quel joli texte!!!!J' ai tellement pensé à elles au depart et avec toujours beaucoup de tendresse, car elles ont donné la vie à ce qu'il y a de plus beaux pour moi sur cette terre : mes filles... Nous en parlons (avec facilité) avec Léa et ce qui est parfois douloureux pour elle, ce n'est pas cette maman de Colombie a proprement parlé, c'est plutot le fait qu'elle ne soit pas née dans mon ventre...Mais ainsi est la vie, ainsi est leurs histoires et la notre
bises à vous trois
Cricri

Myriam, Aldo et Elyna a dit…

Comme je comprends ce que tu ecris Fran !!!!
Combien de fois lorsqu'Elyna rit aux eclats,chante, danse ou me fait un calin, combien de fois je pense à cette femme qui l'à mise au monde, combien .....
J'ai une relation fusionnelle avec ma fille, c'est visceral.....et je dis parfois que "je ne me souviens pas, ne pas l'avoir porté"
tellement c'est fort ce lienqui nous unit à nos enfants !
mille bises
Myriam.

Céline a dit…

Moi aussi je pense rarement à la maman naturelle de Tao mais cela m'arrive d'y penser et de temps en temps j'explique à Tao qu'il a deux mamans : une de coeur (moi) et une de sang (l'autre)

Anonyme a dit…

Un beso de mi hijo Jefferson y mío. Por fin estamos en casa.

Cat a dit…

Je suis sûre que cette femme serait heureuse de savoir son bébé autant aimé...
gros bisous

Enesteladodelatlantico a dit…

un mois sans post, c'est bien long...Besos. Géraldine.

Mag a dit…

Votre petite Carlota est splendide!!Quelle belle famille!je me permets de mettre votre blog dans ma liste de liens sur mon blog perso. Surtout n'hésitez pas à me le dire si cela vous embête et je l'enleverrai.

Myriam, Aldo et Elyna a dit…

Avec un petit peu de retard, je viens souhaiter un bon moisversaire pour le 10 eme moi de Carlota !!!
Comment allez vous tout les 3 ?????
mille bises
Myriam

Solamente la ardiente paciencia hará que conquistemos una espléndida felicidad. Seulement la patience acharnée nous fera conquerir le plus beaux des bonheurs.
Pablo NERUDA
La esperanza es un estimulante vital muy superior a la suerte. L'espoir est un stimulant vital très supérieur à la chance
NIETZSCHE, Friedrich
Cada cosa tiene su belleza, pero no todos pueden verla. Chaque chose a sa beauté mais pas tous peuvent la voir
CONFUCIO
La manera más profunda de sentir una cosa es sufrir por ella. La manière plus profonde de sentir une chose est de soufrir pour elle.
Gustave FLAUBERT