mardi 24 juin 2008

j'aimerais tant - me gustaría tanto

Comme promis, le comte à rebours commence ...

plus que
17 mois
à attendre

si notre enfant doit venir de l'autre côté de l'Atlantique ... mais combien de temps s'il vient d'ici ... ?
Nous ne pouvons pas nous empêcher d'y penser et nous ne devrions pas ... peut être qu'une fois passé le mois de septembre nous n'y croirons plus ... mais avant ... tout est permis par l'espoir ...

Hier papa et moi avons eu des nouvelles de SD, elle nous a informés qu'elle a déposé notre lettre à l'ICBF et ton doudou elle l'a gardé pour toi ! Elle le donnera suite à ton apparentement à nous. Nous n'avons pas des nouvelles de "La Casa".

Réellement nous commençons une nouvelle étape dans ton attente ... cette nouvelle étape est marquée par l'espoir des réponses. Oh là là ... j'y pense tout au long de la journée, à chaque seconde, en me disant que il ne faut pas que j'y croit trop parce que je serai déçue ... j'aimerais tant que t'arrives bientôt !
J'aimerais tant que tu sois ce petit bébé déjà né et qui est quelque part pas trop loin en attendant notre amour et notre tendresse, ce bébé qui en a tant besoin ... j'aimerais tant te prendre dans mes bras, ton petit corps fragile et grêle, j'aimerais tant que nos yeux se confondent en un seul regard pendant des heures, j'aimerais tant entendre tes sourires et tes gazouilles ... j'aimerais tant voir papa se fondre devant tes regards ... j'aimerais tant qu'enfin il (te) donne un bib ... parce que tu sais qu'il réserve certains gestes pour toi ?
J'aimerais tant le voir comblé ! Te voir comblé ! Former une famille comblé !

Bon, je peux, pour l'instant toujours rêver ... et en rêvant bientôt arrivent les vacances ... et les deux mois d'été vont vite passer ... et là ... il ne restera que 12 mois ... Et voilà que j' m'y prends encore une fois à rêver ... Enfin, bon, j'ai l'affreuse impression que t'es très près, que très bientôt tu vas arriver mais que je ne dois pas me faire d'illusions (t'es très loin) ... c'est pas facile comme impression ... (la décrire non plus)

Je t'embrasse fort, très fort ... là où tu sois !

Como prometido, la cuenta atrás empieza :

sólo nos quedan
17 meses
que esperar

si nuestro/a hijo/a viene del otro lado del Atlántico ... pero cuánto tiempo queda si llega de aquí cerquita ? Hay! No podemos dejar de pensar en que esa posibilidad puede existir pero no deberíamos ... a lo mejor, pasado septiembre ya no creeremos ... pero mientras tanto la esperanza todo lo permite ...

Ayer papá y yo recibimos noticias de SD, nos informó que ya llevó la carta al ICBF y que tu peluchito lo guardó para tí ! Lo dará cuando seas nuestro/a hijo/a. No tenemos noticias de "La Casa".

Realmente hemos empezado una nueva etapa en tu espera ... marcada por la esperanza de las respuestas. Hay Dios mío ... ! pienso en ello a lo largo de todo el día, cada segundo ... mentalizándome de que pronto o tarde puedo llevarme una gran decepción ... me gustaría tanto que llegaras pronto !
Me gustaría tanto que fueras ese bebé que acaba de nacer y que no está lejos esperando nuestro amor y ternura, ese bebé que lo necesita tanto ... me gustaría tanto cogerte en mis brazos, tu frágil cuerpecito, me gustaría tanto que nuestros ojos se confundieran en una sola mirada que durara horas ... me gustaría tanto escuchar tus balbuceos y sonrisas ... me gustaría tanto ver a papá derretirse con tus miradas ... me gustaría tanto que porfín (te) diera el bibe ... porque sabes que reserva ciertos gestos paternales exclusivamenet para tí ?

Me gustaría tanto verle feliz contigo ! Verte feliz ! Formar una familia feliz !

Bueno, por el momento no son mas que sueños ... y mientras sueño las vacaciones van a llegar ... y los dos meses de verano pasarán rápidos y no quedarán mas que 12 "mesecitos" ... Y ya está, otra vez me pongo risueña ... De todas maneras, tengo la horrible impresión de que estás cerca, de que pronto vas a llegar pero que no me tengo que hacer ilusiones (también estas lejos ) ... no es facil vivir (ni describir) esta impresion.

Te envío muchos besos, muchos ... estés dónde estés !

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Et si cette nouvelle arrivait bientôt, très bientôt, d'içi , pas très loin. Oh comme je vous le souhaite. La réponse ne devrait pas tardée, elle arrive.....!


je croise fort les doigts !


a bientôt

claude-anne (qui laisse enfin un comm mais qui te lis très souvent)

marie a dit…

une nouvelle étape dans votre attente mais celle ci est remplie d'espoir de voir que cette attente pourrait prendre fin très vite ... on espère avec vous et on vous embrasse !!
et vivement la première photo de will avec bébé et le biberon !!

Anne89 a dit…

plein d'espoir dans ton message !
j'aimerais tant croire àton compte à rebours... me dire que le cap des 36 mois ne sera pas franchi !!!

J'admire ton optimisme et ta réserve.

Besos

geraldine a dit…

que de nouvelles, mais c'est certain, où qu'il soit ce bébé est attendu et aimé. On vous souhaite qu'il arrive bien vite dans vos bras... besos
géraldine

sandrine a dit…

quand on sait que l'attribution peut être toute proche, notre esprit est totalement focalisé sur cette idée et l'attente parait interminable
Profite de l'été qui commence enfin pour te changer les idées.
Nous sommes de tout coeur avec vous
Grosses bises
Sandrine

vero,pascal et emona a dit…

l'inattendu mais c'est génial on vous le souhaite, que votre enfant vienne de france ou de Colombie vous l'aimerez et c'est ce qui compte.......
gros bisous
Véro

Solamente la ardiente paciencia hará que conquistemos una espléndida felicidad. Seulement la patience acharnée nous fera conquerir le plus beaux des bonheurs.
Pablo NERUDA
La esperanza es un estimulante vital muy superior a la suerte. L'espoir est un stimulant vital très supérieur à la chance
NIETZSCHE, Friedrich
Cada cosa tiene su belleza, pero no todos pueden verla. Chaque chose a sa beauté mais pas tous peuvent la voir
CONFUCIO
La manera más profunda de sentir una cosa es sufrir por ella. La manière plus profonde de sentir une chose est de soufrir pour elle.
Gustave FLAUBERT