mercredi 25 juin 2008

doutes - dudas

Dans le chemin de l'adoption de nos enfants les cotes et les descentes peuvent être très soutenues, voir dangereuses.
Hier, j'étais partagée entre bonheur de l'espoir de l'ASE et mon compte à rebours "colombien" ... et voilà qu'aujourd'hui je suis complètement sous l'eau, en essayant de voir comment je ne m'étouffe pas, en analysant un message procédant de la Colombie qui me dit qu'il y a des attributions mais que l'évolution est lente et qu'il faut que je me fasse à l'idée que notre enfant n'arrivera pas aussi "vite" que nous le pensons !!
Au secours !!! Je ne sais pas quoi penser !!
Je me demande si j'ai bien compris, si SD a bien compris mon mail, s'il n'y a pas quelque part une confusion de mots ... et voilà , Anne, je te réponds qu'aujourd'hui je ne suis pas si sure ni si optimiste ... je suis plutôt énervée et je sens que je vais "péter un plomb" ! Ma tête va éclater ! Je vous jure que je ne voit pas le jour J, je ne voie plus rien du tout et bientôt je vais même plus avoir envie d'y croire ni d'y parler !!
Je ne pouvait pas imaginer qu'aujourd'hui le journée serai difficile ...

En el camino de la adopción de nuestros hijos las subidas y bajadas pueden ser fuertes, incluso peligrosas.
Ayer estaba dividida entre la felicidad de la espera(nza) de la ASE y mi cuenta atrás colombiana ... y "heme" hoy aquí bajo el agua, mirando a ver como hago para no ahogarme, analizando un mensage procedente de Colombia que me dice que hay atribuciones pero quela evolución va muy lenta y que tengo que hacerme a la idea de que nuestro hijo no llegara tan"pronto" como creemos !!
Socorro !!! No sé qué pensar !!!
Me pregunto si SD a bien comprendido mi mensage o yo el suyo o si hay un malentendido en las palabras ... ya ves, Anne, hoy no estoy tan segura ni optimista ... más bien estoy "negra" y me parece que voy a "estallar". Os juro que no veo ni el día J, ni "ná" ... y creo que pronto no tendré ganas ni de hablar ni de creer ... y tiraré la toalla !!

11 commentaires:

sandrine a dit…

Fran, le soleil arrive, sors, fais pleins d'activités
On ne peut pas maitriser l'attente. Qu'il te reste 1 journée ou 1 année, tu ne pourras pas agir !
Sors, fais une activité dont tu as envie, même si aujourd'hui, tu aurais envie de rester dans ta bulle
Je t'envoie du courage pour passer ce cap
bises
sandrine

nadège a dit…

le jour J est difficile à entrevoir, à imaginer pour l'instant mais il viendra. La route est longue, sinueuse mais dernièrement les nouvelles de Colombie nous montrent à quel point il faut y croire. Regarde autour de nous toutes ces familles qui se construisent. Ton tour viendra... quand ? je ne sais pas mais il viendra d'un côté de l'atlantique ou de l'autre peu importe : Tu serreras un enfant dans tes bras. Tu seras maman ... Tu verras will prendre la main de votre fils, jouer avec lui et toi te nourrir de ses bisous, de ses câlins... Ces moments vont venir alors crois y!!! Courage ces moments de doutes sont necessaires et salutaires : ils font malheureusement partis du chemin qui nous mènent à eux
Courage, je pense très fort à vous et j'espère que vous aurez bientôt des nouvelles d'un côté ou de l'autre del'atlantique

marie a dit…

et oui comme le disent les copines , la route est longue, sinueuse, tortueuse et un jour on semble apercevoir le panneau ARRIVEE et puis le lendemain on ne voit plus rien et on se dit ... c'est un mirage ... mais non ! en regardant autour de nous les zamis ont vu ce foutu panneau et alors pourquoi pas toi, vous , nous ? courage Fran , tu n'es pas seule !!

Karine a dit…

Allez Fran, nous attendons un enfant avec une certitude, même si le temps est long ou à rallonge, nous l'aurons aussi un jour ce bonheur, cette joie de serrer notre enfant dans nos bras. Nos nouvelles mamans bloggeuses n'en sont qu'une merveilleuse preuve. C'est aussi ces nouvelles qui nous rendent euphoriques de joie et de coups de blues, mais ... Le bonheur nous attend aussi. Bon courage et grosses bises de réconfort. Karine qui se sent aussi moyen - moyen et qui continue d'y croire !!! Ton enfant pense peut - être déjà à toi, alors soit forte pour lui.

Anonyme a dit…

Llevas tanto tiempo esperando, no puedes rendirte. Sé fuerte, tienes a tu pareja que te apoya y espera contigo. Tienes un montón de amigos que te quieren y están contigo en la espera.
Pero, sobre todo, tienes la capacidad que todas las mujeres tenemos, eres obstinada y sacas fuerzas de debajo de las piedras para conseguir lo que quieres.
Vamos, reina. Sé fuerte, que tu niño llegará y luego, no habrá quien pueda dejar de ver este blog sin babear al ver tu felicidad, la de tu marido y la de tu bebé.
Un beso fuerte, Fran.
Ánimo desde las Islas Canarias.

Vidina

Anonyme a dit…

tu doutes de toi...nous, on sait que tu es une fille fort courageuse et doté d'obtimisme...alors aujourd'hui est un mauvais jour (comme nous en avons ou en avons toutes eu) mais un proverbe colombien dit que "le jour se leve derniere la montagne"...bisous ma belle
christelle

Myriam a dit…

Fran,
Moi aussi, ce matin, j'avais la tête à l'envers et puis, là, je me dis que nous n'avons pas le droit de ne pas continuer à croire car lui ou elle nous attend aussi. Ou, nul ne le sait mais l'attente est des deux côtés.
Bise

Nathalie a dit…

Courage Fran ! Nous pensons bien fort à vous. Nous avons vécu ces périodes de doutes il y a tout juste un an. Même si parfois on est complétement désorienté, l'espoir finit toujours par l'emporter. Bises.

Johanne et familia a dit…

Je suis du Québec. J'ai un fils merveilleux adopté en Colombie alors qu'il avait 4 mois. Il a presque 5 ans. La longue attente vaut le coup!
Bientôt, nous retournerons pour une fratrie MAIS il faut y croire malgré l'attente car avoir un enfant c'est ce qu'il y a de plus beau au monde. Ce qui aide, c'est de se divertir, petits voyages et loisirs car l'attente est moins pénible. Les jours creux sont normaux pero te deseo mucha esperanza en tu camino. Van a ser muy felices y eso por toda su vida. Le deseo fe.
Con carino, Johanne

Anonyme a dit…

Un petit coup de moins bien , car tu imagines que l'attente peut s'arrêter très bientôt, ce que, du fond du coeur, je te souhaite. Mais une chose est certaine c'est que ton dossier en Colombie sera un jour jumelé avec une pépite.
Alors oui, un mois, un an d'attente, nul ne sait , alors courage, courage.

amitiés

claude-anne

Aurora a dit…

Aisssssssssss, corazón! Estos momentos son muy duros, pero ya sabes que no te queda otra que pasarlos.
Nada de lo que se te diga te consolará, ya lo sabes.
Mucho ánimo guapa!

Solamente la ardiente paciencia hará que conquistemos una espléndida felicidad. Seulement la patience acharnée nous fera conquerir le plus beaux des bonheurs.
Pablo NERUDA
La esperanza es un estimulante vital muy superior a la suerte. L'espoir est un stimulant vital très supérieur à la chance
NIETZSCHE, Friedrich
Cada cosa tiene su belleza, pero no todos pueden verla. Chaque chose a sa beauté mais pas tous peuvent la voir
CONFUCIO
La manera más profunda de sentir una cosa es sufrir por ella. La manière plus profonde de sentir une chose est de soufrir pour elle.
Gustave FLAUBERT