lundi 26 mai 2008

fête des mères de coeur

Marie a raison, fêtons la fête des mères de cœur ! Comme elle, je me sens déjà mère. Hier justement je lui disais à William bien que il n'admet pas cela, pour lui je ne suis pas encore mère mais ... lui c'est un homme ... terre à terre et ...
dans ce monde tout n'est pas tangible, n'est-ce pas ? Le sentiment de me sentir mère déjà aujourd'hui est de l'ordre de l'intangible, de l'incompréhensible ... c'est de l'ordre de l'amour de mère, des sentiments que seulement une mère ressent pour son enfant bien avant qu'ils se connaissent. Je pense que toute mère, biologique ou adoptive, sait de quoi je parle ... j'en suis sure.
Nous, mamans de cœur en attente, ressentons beaucoup de choses pour nos enfants. Ces sentiments sont les bases qui construisent nos relations et nos liens avec nos enfants, ces sentiments font que nous soyons justement leurs mères ...
Nous nous sentons mères dans l'attente d'autant plus que nous n'avons pas peur de le perdre, seulement que le délai s'allonge ... Ils sont là, quelque part, nos enfants ... peut être dans le ventre de leur mère biologique, peut être déjà nés, peut être tous seuls dans leur berceau d'hôpital, peut être dans le froid, seuls, peureux ... en attente des bras câlins qui s'ouvrent vers eux... peut être déjà dans la chaleur d'une famille d'accueil ... en attendant ... Nous, mères de cœur, nous nous sentons mères justement à cause de tout ça ... nous savons sans connaître, nous savons ... nous ressentons ... Nous aimons nos enfants bien avant, bien avant ...

FELICITATIONS MAMANS de COEUR
pour votre courage, votre illusion, votre amour
arrosons notre attente d'espoir !


8 commentaires:

Klervi a dit…

ton témoignage est fort et poignant,sans nul doute tu es déjà une maman!!!

Géraldine a dit…

Oui, Marie à raison et ta création illustre bien le jardin qui fleurit au sein du coeur de chaque Maman qui attend de l'être vraiment et de la traduire par des baisers, des caresses, des regards, des rires, des histoires à partager ; un jardin qui demande déjà beaucoup de constance et de soins pour être parfait au matin du jour où il accueillera la rose ou le chou qui la comblera ! Bises et bonne fête Fran !

marie a dit…

oui Fran nous sommes déjà maman , nous aimons déjà notre enfant qui n'est pas encore avec nous !! ton illustration est splendide et illustre très fort notre sentiment ...

Véro a dit…

une maman de coeur, une maman a part entière oui avec un grand oui nous sommes maman déjà ou a en devenir.....
bonne fête "maman Fran"
bisous

Anonyme a dit…

Bonne fête Fran.
Gros gros bisous Sandra

nadège a dit…

je suis bien d'accord avec toi même si dans l'attente je n'ai pas toujours vu la fête des mères comme cela

Acey a dit…

Tu es une maman de cœur pleine d'énergie et d'idées rebondissantes tout en couleurs ! Bravo et bonne fête !

Isabelle a dit…

Bonjour à vous deux,
je viens de voir l'entrega d'Ines, et dans cette immense joie, et au travers de ce grand bonheur, je pense beaucoup, beaucoup à toi...
Ne te bile pas trop pour la fête des mères un jour viendra où ce sera tous les jours ta fête...
on en reparlera plus tard...
mille bises à vous deux...
J'aurai voulu être un peu plus acide mais dans le coin on ne me connait pas trop alors j'y vais tout doux...
Pour de vrai je pense à vous bien souvent
Isa. Martial qui meurt d'envie d'en remettre une couche, et les deux bricolos de fêtes des mères qui ronflent...EUX !
et en plus je te fais une surprise URL !

Solamente la ardiente paciencia hará que conquistemos una espléndida felicidad. Seulement la patience acharnée nous fera conquerir le plus beaux des bonheurs.
Pablo NERUDA
La esperanza es un estimulante vital muy superior a la suerte. L'espoir est un stimulant vital très supérieur à la chance
NIETZSCHE, Friedrich
Cada cosa tiene su belleza, pero no todos pueden verla. Chaque chose a sa beauté mais pas tous peuvent la voir
CONFUCIO
La manera más profunda de sentir una cosa es sufrir por ella. La manière plus profonde de sentir une chose est de soufrir pour elle.
Gustave FLAUBERT