samedi 24 mai 2008


18 mois - 18 meses
1 an et 1/2 - 1 ano y medio

Papa et maman pensions, au début de l'attente, qu'une fois arrivés à cet niveau nous serions déjà ensemble. Nous pensions qu'au bout de 18 mois aurions ton attribution. 18 mois nous paraissaient très loin, beaucoup de chemin, beaucoup trop .... et pourtant nous y voilà, les 18 mois sont passés et nous sommes surs (?) que 18 mois de plus passeront avant de te rencontrer.
J'essaie juste de me dire que pas plus, est-ce possible que je puisse rêver de ça ? Si c'était le cas ... je pourrais dire que le compte à rebours commence ... serai-t-il plus facile pour nous de compter à l'envers ?? Ce serai amusant, non ? Faisons-le ! Allez ! Retournons le compteur, ras le bol de compter chaque mois un mois de plus, non !! Maintenant, chaque mois sera un mois de moins !
Et si je me trompe ? Et si arrivés à 1 mois nous sommes encore loin de toi ? J'y pense même pas ! Ce n'est pas possible ! Je dois rester positive ! Nous devons tout faire pour rester du côté ++ !

C'est drôle la vie ... je viens de me rendre compte des coïncidences : Cuca, Arnaud et Oscar sont partis à la rencontre d'Inés avec dans leurs valises notre "Rêve d'espoir". Un courrier pour toi accompagné de poèmes et de ton premier doudou (voir la photo) partira lundi vers la Colombie par Midex et hier nous avons décidé d'accompagner la lettre annuelle pour le Conseil Général d'un courrier et d'un album photos appuyant notre candidature pour un pupille de l'état. Finalement avec tout ça, je me dis que nous arrivons à l'âge de raison de l'attente : mon enfant, je ne sais pas d'où t'arriveras mais une chose est certaine : t'arriveras !! C'est ça qui compte !

"Nous menons une vie remplie d'activités, amis, famille ... nous vivons l'attente de notre enfant de manière positive et optimiste ... mais nous insistons sur le fait qu'il nous manque, beaucoup, chaque jour un peu plus. Nous voudrions que le temps passe vite, nous voudrions qu'un jour très proche notre enfant puisse être dans nos bras, le câliner, lui donner ce dont il a le plus besoin : des parents !
Nous pensons toujours à lui ... nous espérons que le fil qui uni notre enfant à nous se raccourcira rapidement. "

Papa y maman pensabamos, al inicio de la espera, que una vez llegados a este nivel ya estariamos juntos. Pensabamos que ya habriamos tenido tu atribucion. 18 meses nos parecian muy lejos, demasiado camino, demasiado lejos ... pero aqui estamos, los 18 meses han pasado y estamos casi seguros de que otros 18 meses pasaran antes de conocerte.
Solo intento consolarme diciendome que no mas, es posible que pueda sonar con ello ? Si fuera posible ... diria que la cuenta atras comienza hoy, no ? Sera mas facil si contamos asi, hacia atras ? Seria divertido, no ? Manos a la obra ! de ahora en adelante un mes de mas sera un mes de menos.
Y si me equivoco ? Y si llegamos a un mes de la supuesta fecha y estamos todavia lejos de ti ? Me niego plantearmelo !! No es posible !! Tengo que continuar siendo positiva ! Tenemos que intentarlo todo para quedarnos del lado ++

La vida, a veces ... acabo de darme cuenta de tres coincidencias : Cuca, Arnaud y Oscar se acaban de ir al encuentro de Inés llevando consigo nuestro "Sueno de Esperanza". Un correo para ti con poemas y tu primer peluchito (ver la foto) partira el lunes haci Colombia y ayer decidimos acompanar la carta anual del "Conseil Général" de un correo y un album de fotos argumentando nuestra candidatura por un "pupille de l'état". Finalemente con todo estos me digo que hemos llegado a la "edad de la razon" de la espera : hijo mio, no sé de donde seras, pero lo que si sé es que llegaras ! Eso es lo que cuenta.

"Llevamos una vida llena de actividades, amigos, familia ... vivimos la espera de nuestro hijo de manera positiva y optimista ... pero insistimos en que le hechamos mucho de menos, muchisimo, cada dia que pasa un poco mas. Nos gustaria que el tiempo pasara rapido, quisieramos que un dia muy cercano nuestro hijo pueda estar en nuestros brazos, darle todo lo que necesita : unos padres !
Siempre pensamos en él ... esperamos que el hilo que nos une a nuestro hijo se rebobine rapidamente. "


9 commentaires:

Acey a dit…

Je me rappelle des débuts de ton blog quand vous étiez à quelques mois de liste ... 18 mois ! Le temps passe quand-même !
J'adore la bouille du doudou !

Anne89 a dit…

J - 18 mois alors !
Je veux y croire pour toi ! et ce serait magique ça voudrais dire J - 6 mois pour moi !

Belle lettre écrite au conseil général, j'aime te lire, ta façon d'écrire tout en sensibilité... et maintenantn j'entends ton joli accent qui prononce ces mots.

Besos

Myriam a dit…

Nous sommes à 15 mois d'attente et nous aussi, nous rêvions de ces 18 mois et en fait, les délais se rallongent...mais je trouve que l'idée de compter à l'envers est sympa, chaque mois qui passe est un mois de moins vers nos enfants....

Myriam a dit…

Merci pour votre commentaire et à mon tour de mettre votre blog dans mes blogs préférés.
Bises

Karine a dit…

18 mois ! Que de chemin parcouru, c'est une très belle étape. C'est l'étape de transition, celle où l'on sent l'effleurement de notre enfant, son odeur n'est pas encore présente mais ... on peut presque la deviner. Bises, Karine.

Géraldine a dit…

cela me paraît une stratégie très positive que de prendre le compteur à l'envers... pour mieux se rendre compte que le fil raccourcit ! Et fondamentalement tu as bien raison de t'accrocher à cette certitude : oui, il arrivera, votre enfant. D'où et quand ce n'est pas si important... Bises.

Carmi a dit…

A estas alturas, a mí lo único que me anima es pensar que el tiempo corre a nuestro favor.
Pro lo tanto al llevar tanto tiempo esperando... por lógica, por el paso de ese tiempo... pues nos ha de llegar.
Es una resignación esperanzada. A veces triste y melancólica, otras de desesperación, y otras de cotidiana felicidad...
Estamos llegando muchos días al hartazgo. Pero no nos queda otra que ser positivos. Y continuar. Luchar día a día contra el desánimo y la desesperanza.

Un beso para los dos Fran.

Carmi

Anonyme a dit…

¡Ánimo, Fran! cada vez quedará menos tiempo y el día menos pensado, ese peluchito estará lleno de babitas de tu bebé. Creo que tú y Will se merecen lo mejor, como todos los padres del corazón y, creo aún más firmemente,que tu niño conseguirá unos muy buenos papás. Bueno, no tanto como yo, je je.
Un beso desde Gran Canaria.
Vidina

Nathalie a dit…

Ta lettre pour le conseil général est très belle tout comme ton texte sur la fête des mamans de coeur et la doudou a une bouille craquante. Bises.

Solamente la ardiente paciencia hará que conquistemos una espléndida felicidad. Seulement la patience acharnée nous fera conquerir le plus beaux des bonheurs.
Pablo NERUDA
La esperanza es un estimulante vital muy superior a la suerte. L'espoir est un stimulant vital très supérieur à la chance
NIETZSCHE, Friedrich
Cada cosa tiene su belleza, pero no todos pueden verla. Chaque chose a sa beauté mais pas tous peuvent la voir
CONFUCIO
La manera más profunda de sentir una cosa es sufrir por ella. La manière plus profonde de sentir une chose est de soufrir pour elle.
Gustave FLAUBERT