vendredi 16 novembre 2007

Enfant Cheri - Niño querido

Niño querido, Enfant cheri
ya viene el sueño le rêve arrive
por el camino par le chemin
de los luceros. des étoiles.

Ya se oyen On entend
galopar déjà le galop
sus caballos de ses chevaux
de cristal. de cristal.

El sueño cruza Le rêve traverse
tierras dormidas, des terres endormies,
y de repente et tout d'un coup
dobla tu esquina. il tourne la rue.

Por tu calle Dans ta rue
ya se ve on voit déjà
su carroza sa carrosse
de papel. de papier.

Niño querido Enfant cheri,
el sueño avanza le rêve avance
y se detiene et s'arrête
frente a tu casa. devant chez toi.

Ya levanta Il sonne déjà
tu aldabón ta sonnette
con su mano avec sa main
de algodón. en coton.

Ya se oye al grillo On entend déjà le grillon
que, con su llave, qui, avec sa clé,
le abre la puerta lui ouvre la porte
para que pase. pour qu'il entre.

Y el viajero Et le voyageur
llega a ti arrive vers toi
con su paso à petits pas
de alelí. parfumés de son rêve.

Francisco Luis Bernárdez
Traduction au français par maman.

En trouvant ce petit poème, j'ai tout de suite pensé à toi, mon enfant, au jour que t'apprendra que d(t)es parents t'attendent. Au jour que nous ne saurons pas encore ... mais qu'il Sera déjà. Le jour où nos rêves de nuit seront réalités de l'autre côté de l'Atlantique.
Ce petit poème je le dédie aujourd'hui à toutes les mamans qui attendent l'arrivée imminente de leurs bébés, c'est leur rêve d'aujourd'hui qui arrive, au galop, de l'autre côté de l'Atlantique et dont leurs petits pas parfumés de vert tournent la rue de leurs maisons...
Avec tendresse pourMyriam, Maria José, Carmi et Géraldine !

Leyendo este poema, he pensado enseguida contigo, hijo mío, al día en el que sabrás que (tus) padres te esperan. Al día en el que nosotros no sabremos todavía ... pero que Será el Día. El día que nuestros sueños de noche serán realidad al otro lado del Atlántico.
Este poemita lo dedico hoy a todas las mamas que esperan la llegada inminente de sus bebés, es su sueño de hoy el que llega galopando al otro lado del Atlántico y cuyos pasos perfumados de verde ya giran la esquina de tu calle...
Con cariño para Myriam, Maria José, Carmi y Gérladine.

10 commentaires:

marie a dit…

encore un moment de pure poésie et pure émotion qui réchauffe nos coeurs en ce matin si frileux ... merci Fran

Carmi a dit…

Muchas gracias!!!!!!!!!!!!!!. Se me han saltado las lagrimas.
Ojala fuera cierto y estuviera a la vuelta de la esquina los pases a regional.
Algún día se moveran!!!!!!!!!.
Un beset
Carmi

lexparisienne a dit…

Merci ma Fran,
Notre reve à toutes arrive au coin de la rue, pret à frapper à notre porte .....
et à cette instant précis ou l'on apprend, je crois que pdt quelques minutes,nous devons avoir la douce sensation que la terre c'est arreté de tourner .....
Paciencia y amor ....
besitos, bonita mama
Myriam.

nadège a dit…

une fois de plus c'est très émouvant et puis bcp de nos lectures, des choses quinous entourent nous amènent vers nos enfants, nous transportent de l'autre côté de l'atlantique... Mêmeaujourd'hui, il ne se passe pas une journée sans que je ne pense à la Colombie!
Bizz

Klervi a dit…

emouvant beau et une jolie lueur d'espoir dans l'attente!!Merci de ns faire decouvrir et partager cette poésie!bises gwendo

Enesteladodelatlantico a dit…

Merci du fond du coeur Fran pour cette attention et pour ce merveilleux poème. Je crois que je vais l'apprendre pour pouvoir, dans quelques mois, le murmurer dans le creux de l'oreille de notre enfant de tout là-bas...
Bises à toi et à Will. Bon WE.

Céline a dit…

Très beau poème

María José a dit…

Gracias fran , me a gustado muchisimo , ojalá ojalá esto cambie , y cambiara hay que tener fé es lo último que debemos perder , pronto las listas se moveran y ¡ quien sabe! seremos mamássss
un abrazo

cuca roca - rubat du a dit…

y para mi no ? ..... snif snif yo tambien quiero que me dediques este bonito poema !!!!
un besito
cuca

marie a dit…

holà Fran .. je viens tous les matins sur ton blog au cas où un moment de poésie m'attendrait .. et en regardant la petite liste d'espoir de la blogosphère je relève une petite erreur nous concernant : on attend Ramuncho depuis mars 2006 et pas mai 2006 !! 2 mois de plus c'est beaucoup non ? !! bisous

Solamente la ardiente paciencia hará que conquistemos una espléndida felicidad. Seulement la patience acharnée nous fera conquerir le plus beaux des bonheurs.
Pablo NERUDA
La esperanza es un estimulante vital muy superior a la suerte. L'espoir est un stimulant vital très supérieur à la chance
NIETZSCHE, Friedrich
Cada cosa tiene su belleza, pero no todos pueden verla. Chaque chose a sa beauté mais pas tous peuvent la voir
CONFUCIO
La manera más profunda de sentir una cosa es sufrir por ella. La manière plus profonde de sentir une chose est de soufrir pour elle.
Gustave FLAUBERT