vendredi 28 septembre 2007

âme en argile - alma de arcilla

Et le temps passe, non je ne regrette rien
Non rien de rien, je ne regrette rien
Rien ne s'efface, mon destin me ressemble bien
Nos rêves, nos poings ont guidé nos refrains
Et le temps passe, pourtant, je ne regrette rien
Non rien de rien, je ne regrette rien
La moindre trace, je l'ai bâtie de mes mains
Mes rêves, nos poings, ont guidé nos destins
Johnny Hallyday
Voilà le refrain qui décrit très simplément la trace du temps qui passe, du temps de l'attente. Le temps qui passe et qui laisse son empreinte. Le temps qui passe et qui façonne notre âme en argile ne durcissant jamais !
Voilà, Jo, l'automne s'installe doucement, le temps de l'été est fini, il est derrière nous ... et le temps aux couleurs chaudes, tendres et rondes prend place à nos côtés. J'aime le printemps, l'été et ... l'automne qui avec sa bruine nous calme, nous appaisse, nous aide à méditer et à réfléchir. C'est un moment de ressource, pendant lequel nous nous trouvons face à l'harmonie de couleurs la plus étonnante et merveilleuse qui l'on a pu créer, la plus sensible et tendre qui provoque de l'intrigue aux yeux de notre coeur. La tendresse de l'automne nous prépare au temps qui passe ...
Le temps passe, mon amour, et pourtant ton père et moi nous ne regretons rien ! Nous t'attendons !
P.S. L'ICBF a sorti des nouvelles listes mais notre tranche d'âge reste sur mai 2005.
Este refrán describe simplemente la huella del tiempo que pasa, del tiempo de la espera. El tiempo que pasa y deja su huella. El tiempo que pasa y que tornea nuestra alma de arcilla que nunca endurece !
Pues eso, Jo, el otoño se está instalando, el verano se quedó rezagado y se terminó ... Y el tiempo de cálidos y tiernos colores toma asiento a nuestro lado. Me gusta la primavera y el verano y ... el otoño que con su fina llovizna nos apacigua, nos tranquiliza y nos ayuda a meditar y reflexionar. Su harmonía de colores, extraña y maravillosa, para mí la más sensible y tierna, provoca la intriga de los ojos de nuestro corazón. La ternura del otoño nos prepara al tiempo que pasa...
El tiempo pasa, mi amor, y a pesar de ello tu padre y yo no nos quejamos de nada y volveríamos a recorrer el mismo camino, cien veces ! Te esperamos !

P.D. L'ICBF a sorti des nouvelles listes mais notre tranche d'âge reste sur mai 2005.

9 commentaires:

marie a dit…

encore un moment de poésie en lisant ton post !! merci .. moi l'automne j'aime bien masi avec quelques degrès de plus qu'aujourd'hui !! bisous et bon week end

Enesteladodelatlantico a dit…

oui, je l'ai vu ce midi cette liste qui ne bouge pas / plus pour nous et depuis, le moral a pris un (petit)coup. Je venais sur ton blog alors pour relire un post plus ancien qui me réconforte quand je le lis, et je tombe sur ce nouveau message. Ta zen attitude + un grand soupir + un rayon de soleil par la fenêtre = je chasse le blues avant même qu'il ne s'installe. Pour cela, merci Fran !

Anne59 a dit…

Vos textes sont très beaux, très poétiques...Merci de nous fiare partager vos émotions, le temps qui passe et vous renforce, cette sagesse qui vous habite m^me si cela ne doit pas être facile tous les jours...bravo

María José a dit…

Bueno es cierto que no se a movido pero lo hará , ¡¡ seguimos en verde !! , un abrazo

nadège a dit…

Une fois de plus j'admire ta zen attitude et ferai bien d'en prendre de la graine!!! Beau et joyeux automne à vous : que les saisons défilent vite !!!

Klervi a dit…

Le coin de la poésie c'est ici..un moment de bien etre et de force en te lisant!merci gwendo

Dominique a dit…

Toujours aussi poétique et tellement le reflet de notre âme .. super.

Dominique a dit…

C'est toujours aussi poétique et tellement proche de nos propres sentiments. Merci pour ce joli texte. Biz.

christelle a dit…

Tres beau texte Fran pour feter cette belle saison quer j'apprecie egalement...oui le temps passe parfois trop lentement...mais tu as bien raison, il faut vivre à fond ce que la vie nous offre et surtout ne rien regretter. Bizzz à vous deux et bonne semaine d'été indien

Solamente la ardiente paciencia hará que conquistemos una espléndida felicidad. Seulement la patience acharnée nous fera conquerir le plus beaux des bonheurs.
Pablo NERUDA
La esperanza es un estimulante vital muy superior a la suerte. L'espoir est un stimulant vital très supérieur à la chance
NIETZSCHE, Friedrich
Cada cosa tiene su belleza, pero no todos pueden verla. Chaque chose a sa beauté mais pas tous peuvent la voir
CONFUCIO
La manera más profunda de sentir una cosa es sufrir por ella. La manière plus profonde de sentir une chose est de soufrir pour elle.
Gustave FLAUBERT