mercredi 14 février 2007

Nous aimons - AMAMOS

Vous êtes nés ensemble, et ensemble vous serez pour toujours.
Vous serez ensemble quand les blanches ailes de la mort disperseront vos jours.
Oui, vous serez ensemble même dans la silencieuse mémoire de Dieu.
Mais laissez l'espace entrer au sein de votre union. Et que les vents du ciel dansent entre vous.
Aimez-vous l'un l'autre, mais ne faites pas de l'amour une chaîne. Laissez le plutôt être une mer dansant entre les rivages de vos âmes.
Emplissez chacun la coupe de l'autre, mais ne buvez pas à la même coupe.
Donnez à l'autre de votre pain, mais ne mangez pas de la même miche.
Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux, mais laissez chacun de vous être seul. De même que les cordes du luth sont seules pendant qu'elles vibrent de la même harmonie.
Donnez vos cœurs, mais pas à la garde l'un de l'autre.Car seule la main de la Vie peut contenir vos cœurs.
Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus : car les piliers du temple se tiennent à distance, et le chêne et le cyprès ne croissent pas à l'ombre l'un de l'autre.
Nous, tes parents, nous aimons très fort et très profondement et tu seras l'expression sublime de notre amour. Nous t'aimons ...

Nacisteis juntos y juntos para siempre.
Estaréis juntos cuando las alas blancas de la muerte esparzan vuestros días.
Sí, estaréis juntos aun en la memoria silenciosa de Dios. Pero dejad que haya espacios en vuestra cercanía.
Y dejad que los vientos del cielo dancen entre vosotros. Amaos el uno al otro, pero no hagáis del amor una atadura.
Que sea, más bien, un mar movible entre las costas de vuestras almas.
Llenaos uno al otro vuestras copas, pero no bebáis de una sola copa.
Daos el uno al otro de vuestro pan, pero no comáis del mismo trozo.
Cantad y bailad juntos y estad alegres, pero que cada uno de vosotros sea independiente.
Las cuerdas de un laúd están solas, aunque tiemblen con la misma música.
Dad vuestro corazón, pero no para que vuestro compañero lo tenga.
Porque sólo la mano de la vida puede contener los corazones.
Y estad juntos, pero no demasiado juntos. Porque los pilares del templo están aparte.
Y, ni el roble crece bajo la sombra del ciprés ni el ciprés bajo la del roble.
Nosotros, tus papás, nos amamos muchísimo y profundamente y tú serás la expresión sublime de nuestro amor. Te queremos ...

3 commentaires:

mariedusud a dit…

quel magnifique texte fran ... te lire est un réel plaisir .. bonne saint valentin à toi et ton amoureux

fran a dit…

salut marie ! c'est toujours Khalil Gibran. Je n'ai aucun mérite ... uniquement de l'avoir découvert, c'est une réelle merveille. Biz
fran

nadège a dit…

Coucou,

C'est effectivement toujours un plaisir de lire ton blog. La première chose que je fais en rentrant du boulot est de lire des aventures ainsi que celle de marie?
Je me demande où tu trouves tous ces poèmes, ces photos ... Quelle imagination.
A très vite pour de nouvelles surprises.
Nadège
Au fait, je crois que nous sommes plusieurs à attendre une photo de tes travaux de tricot

Solamente la ardiente paciencia hará que conquistemos una espléndida felicidad. Seulement la patience acharnée nous fera conquerir le plus beaux des bonheurs.
Pablo NERUDA
La esperanza es un estimulante vital muy superior a la suerte. L'espoir est un stimulant vital très supérieur à la chance
NIETZSCHE, Friedrich
Cada cosa tiene su belleza, pero no todos pueden verla. Chaque chose a sa beauté mais pas tous peuvent la voir
CONFUCIO
La manera más profunda de sentir una cosa es sufrir por ella. La manière plus profonde de sentir une chose est de soufrir pour elle.
Gustave FLAUBERT